mercredi 21 septembre 2011

Nouvelle réflexion sur nos futur achats.

Eh ben ça c'est un titre qui en promet des choses.

Alors par où commencer...

 Il y a en réalité deux petites nouveautés qui se mettent en place :
  •  Informer notre entourage de nos envies
Tout d'abord en faisant du vide chez nous et en se débarrassant des objets que l'on avait en trop on s'est vite rendu compte qu'en réalité on en avait encore beaucoup d'autres et qu'il était très facile de se laisser à nouveau envahir.
Exemple flagrant, le petit électroménager. 
Notre entourage nous a offert très gentiment certains objets dont au final on ne se sert pas du tout voir extrêmement peu.
Je trouve regrettable au final qu'un tel geste s'avère "inutile" et reste au fond d'un placard, faute d'un réel besoin.

(qu'est ce que vous voulez qu'on fasse de tout ça ? je pense sincèrement que ça ne nous serait d'aucune utilité)

Les fêtes de Noël se profilant doucement à l'horizon, et mon anniversaire arrivant à grands pas (heureusement que les cadeaux compensent les années ^^), on a commencé à songer à une solution pour ne pas que ces cas se reproduisent.
On a décidé à l'avenir de ne demander en cadeau ou de ne citer comme idées que des choses qui nous soient vraiment nécessaires, que l'on est sûr d'utiliser. Peu nous importe d'avoir l'équivalent du rayon équipement ménager de chez Darty chez nous, le but n'étant pas de collectionner tout le matériel possible et imaginable si à terme il prend la poussière. 
Nous préférons largement que l'on nous demande si telle ou telle chose nous conviendrait, gâchant un peu l'effet de surprise plutôt que de rester dubitatif face à un objet choisi sans avis préalable.

  • Choisir la qualité, et limiter les quantités
Plus facile à dire qu'à faire, j'en conviens.
Prenons quelques exemples suffisamment parlants. 
En tant que membre de la gente féminine je suis évidement victime de boulimie vestimentaire (bien que je tente de me calmer, les nouvelles collections automne/hiver ne m'aident pas tellement...).
Mais est-ce vraiment nécessaire d'entasser pulls, robes ou tee shirts sous prétexte qu'ils ne sont pas chers et que donc si je ne les porte pas longtemps ça ne sera pas très grave ?
Ne vaut-il pas mieux choisir de jolies pièces, de bonne qualité, qui nous plaisent vraiment et dont on ne se lassera pas ? Je pense que si au vu du nombre de vêtements que je revends ou donne. 
(D’ailleurs vous pouvez d'ores et déjà m'envoyer vos dons pour que j'applique cette nouvelle philosophie)
De plus avoir moins de choix nous aidera tous les matins lorsque l'on devra choisir quoi porter, tranquillité d'esprit assurée.

Cette démarche est aussi applicable pour tous les autres achats que nous faisons, doit on choisir en fonction de son besoin immédiat et de son budget actuel ou ne pourrions nous pas attendre de trouver l'Objet que l'on veut vraiment et dont on sera pleinement satisfait et dont on ne regrettera pas l'achat ?

Je me contente actuellement d'un vulgaire portant sur roulettes en guise de garde robe, faute de trouver, le rangement qui me convient. 
On m'a récemment suggéré un modèle "pas cher" de nos amis suédois, comme ça, en attendant de trouver. Mais justement je n'ai pas envie de tomber dans un nouveau provisoire, dans une espèce de cache misère qui au final ne me plaira pas plus que ce que j'ai actuellement.
A quoi bon remplacer ce qui ne nous convient pas par autre chose d'à peine mieux, d'autant plus qu'une fois que j'aurais trouvé la perle rare je n'en serais que plus contente.

Pour plus de précisions je vous conseille (une nouvelle fois...) vivement de jeter un œil à l'Art de la Simplicité ou l'Art de l'Essentiel de Dominique Loreau  mais aussi à 99 Objets Nécessaires et Suffisants du même auteur.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...